Un projet quotidien de performance de Nadia Vadori-Gauthier

CV

Le projet Une minute de danse par jour est porté par Nadia Vadori-Gauthier
et Jeanne Alechinsky en administration de production.

Nadia Vadori-Gauthier, artiste de performance, docteure en esthétique de l’Université Paris 8

Formée à la danse, aux arts de la scène et de l’image, spécialisée dans diverses pratiques du mouvement (danse, Body-Mind Centering, mouvement authentique, yoga), Nadia Vadori-Gauthier fonde ses recherches artistiques et théoriques sur son expérience somatique. Après huit années de compagnie chorégraphique (auteur de 7 pièces), elle dirige aujourd’hui les recherches du Corps collectif, laboratoire artistique et groupe de performance, questionnant les frontières entre l’art et la vie, le visible et l’invisible, le mouvant et la forme, et base son travail sur différents états de corps et de conscience.
ses thèmes actuels de recherche, basés sur la mise en œuvre d’un continuum théorique-pratique, concernent différents seuils de perception et de représentation dans le processus de création, afin de produire un art tente de tisser de nouveaux agencements collectifs, impliquant les personnes et les environnements, à partir de corporéités fluides et ouvertes.
Engagée dans la mise en œuvre d’une poésie active et vivante, elle développe des hypothèses transversales et inter-disciplinaires de recherche-création (arts plastiques et visuels/ vidéo/ poésie sonore/ danse/ performance in situ/ philosophie/ poïétique), tenter de proposer des alternatives à la représentation et contribuer à penser de nouvelles modalités d’images, envisageant ses propositions artistiques non pas comme destinations formelles, mais comme des vecteurs, esthétiques/ politiques/ somatiques de connexion au vivant.

Dans un monde essentiellement basé sur l’image,elle propose d’investir un corps qui n’a pas d’image à priori, et cette liberté lui semble être une des clés de voûte de mutations esthétiques profondes.

  • Docteure en “Esthetique, sciences et technologie des arts”, Paris 8. Spécialités : arts plastiques et arts de la scène.
  • Professeur et praticienne B.M.C® certifiée par the School for Body-Mind Centering®.
  • Professeur de yoga Vinyasa, agréée par la fédération française et Yoga alliance U.S., Studio G. Arnaud.
  • B.F.A fine Arts, Major inter-related Arts. Université de Concordia, Mtl, Canada
  • B.T.S Expression Visuelle. École Supérieure Estienne, Paris.
  • Diplôme de École Supérieure Estienne, spécialité : métiers d’arts, Paris.
  • Prix Nouveau talent chorégraphie, S.A.C.D

 

Jeanne Alechinsky, artiste, collaboratrice artistique et administratrice de production pour le projet Une minute de danse par jour

Formée en art dramatique et danse au conservatoire, elle est membre du Corps collectif, groupe de performance depuis 2009 (chorégraphe Nadia Vadori-Gauthier), participant à la création et à l’interprétation de toutes les pièces (La MeutePartitions ouvertes, Réel Machine, Le Crépuscule des Baby Dolls, That’s All Right Mama).
En plus de sa formation somatique issue des recherches en Body-Mind Centering, yoga et Mouvement authentique, elle reçoit l’enseignement de Benoît Lachambre, Julianna Neves et Lisi Estaras (Ballets C de la B), et de Maya Caroll et Julyan Hamilton en composition instantanée. Elle est la collaboratrice artistique de Nadia Vadori-Gauthier sur son projet de résistante poétique Une minute de danse par jour et a récemment chorégraphié une partie de la pièce des Filles de Simone Les Secrets d’un gaignage efficace (Rond-Point, 2019) et assisté Arthur Deschamps à la mise en scène de son dernier spectacle, Les Passants (création à la Scène nationale du Mans-Les Quinconces, 2018). En tant que comédienne, elle joue dans Le Bureau des légendes (saisons 3 et 4), Neuf du Petit Théâtre de pain.

  • Master 2 de lettres modernes spécialisées, option : édition. Sorbonne Paris 4
  • Chargée d’édition au Centre Pompidou de 2006 à 2015.

Une Minute de danse par jour a reçu le soutien de