Un projet quotidien de performance de Nadia Vadori-Gauthier

Un projet quotidien de performance
de Nadia Vadori-Gauthier depuis le 14 janvier 2015

Reportage Arte TV - 2016

Diaporama : une photo par danse

Vous qui suivez mes danses depuis quelques jours, quelques semaines, quelques mois, vous savez combien mon engagement est lié à un certain état de violence du monde et à l’envie d’agir au quotidien, depuis les attentats de janvier 2015, pour une poésie en acte, d’œuvrer pour la vie, pour des solidarités, pour plus de douceur entre les catégories et les corps. Depuis les événements tragiques du 13 novembre 2015, cet engagement est pour moi plus que jamais nécessaire. Mais danser devient très difficile dans ces circonstances. Chaque jour, je ne sais pas quelle danse je vais bien pouvoir faire, mais je pense qu’il faut plus que jamais être ensemble sur des modes sensibles et bienveillants qui accueillent nos diversités. Alors je danse. Je danserai encore aujourd’hui une petite danse de rien, un battement d’ailes de papillon, une goutte d’eau en regard du reste. Je danserai pour nous, pour le monde d’interrelations éthiques dans lequel j’ai envie de vivre. À tout à l’heure*** (17/11/15)

« Et que l’on estime perdue toute journée où l’on n’aura pas dansé au moins une fois. »
(Nietzsche. Ainsi parlait Zarathoustra).

Une Minute de danse par jour est soutenu par